Mon Journal Zen N°1 - Citations et proverbes à méditer | Enigmes à résoudre | Poèmes | Mandalas à colorier

Mon Journal Zen N°1

Énigme de la page 8 | Je suis celui que je suis


Deux hommes sont assis, l'un devant un miroir, l'autre devant un mur.

Lequel de ces deux hommes se connaît le mieux ? Comprenez, comprenez !


L'homme assis devant le miroir voit son reflet mais il ne se voit pas véritablement tel qu'il est. Il voit son apparence, c'est ce qu'il connaît de lui-même. Il est dans le monde des apparences et ne réfléchit pas, c'est le miroir qui réfléchit à sa place ! Son reflet le distrait de la vraie connaissance de soi. Il observe ses cheveux, ses rides,… et peut-être même fait des grimaces. il est distrait de toute réflexion profonde et son image le distrait comme le boufon distrait le roi. En réalité, il n'est pas lui-même car il ne se voit pas vraiment. Il ne peut donc pas se connaître pleinement.

L'homme assit devant un mur fait face à sa condition. Le mur symbolise sa finitude, aussi se questionne-t'il sur sa vie, le sens de celle-ci, d'où il vient, où il va et qui il est. Comme il n'est pas distrait par son image, il peut se voir vraiment, au plus profond de lui-même. Il a tout le loisir de méditer et de comprendre sa nature secrète. Il est lui-même et peut ainsi vraiment connaître qui il est.

Pour vous connaître, asseyez-vous derrière le miroir et, regardez le mur qui le soutien. L'apparence n'est pas la réalité, mais un pâle reflet de celle-ci. Elle n'est pas votre véritable nature mais juste sa surface. Le miroir n'a pas de profondeur, aussi, comment y plonger vraiment à la recherche de vous-même ?
Alors, laissez le miroir à sa réflexion et soyez celui que vous êtes. Ne vous fiez pas aux apparences, elles ne sont que reflet dans le miroir des illusions !



Énigme de la page 24 | Au petit bonheur… la Chance !


La chance est-elle dans le trèfle à quatre feuilles ?

Réfléchissez, réfléchissez !


Au petit bonheur la chance signifie au hasard et Confucius et Paul Éluard nous rappelent que :

  • La chance est bien souvent un hasard qui se provoque. (Confucius)
  • Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous. (Paul Éluard)

Alors la chance n'est pas dans le trèfle à quattre feuilles, ni dans le fer à cheval, ni dans une amulette ou un talisman, ni dans aucune croyance d'aucune sorte. La chance est en vous. Trouvez-la dans vos différences, vos rêves, vos envies, vos passions… Vos différences sont des atouts, utilisez-les. Vos rêves sont fait pour être réalisés, allez au bout de ceux-ci. Vos envies et vos passions sont là pour être assouvies. Prenez rendez-vous avec la chance, provoquez le hasard et méditez ce célèbre proverbe :


Aides-toi et le ciel t'aidera.



Retrouvez tous nos titres sur


FNAC.COMDECITRE.FR CULTURA.COM